[Album] Wendy – Like Water

Enfin Wendy est de retour ! Je suis tellement fier de notre petite fée qui fait enfin ses débuts en solo. Elle a accompli tellement de choses depuis l’année passée, ça fait un bien fou d’enfin la retrouver. J’ai évidemment suivi tous les teasers avec assiduité et les visuels étaient au rendez-vous. Wendy est plus rayonnante que jamais, magnifiquement maquillée, habillée et photographiée. Le clip, du réalisateur de Palette et de Four Seasons, est une petite douceur, qui nous enveloppe quand ça va mal. C’est végétal, coloré et lumineux. Ce qui au final représente bien l’album : Wendy veut nous reconforter, nous rassurer en nous confiant son amour. Petit avertissement avant de se plonger dans Like Water, mon opinion est biaisée quand il s’agit de Red Velvet. C’est mon groupe chouchou et Wendy occupe une place particulière dans mon coeur donc ne vous attardez pas trop sur les notes ! Sur ce, c’est parti.

When This Rain Stops

Après avoir passé plus de 12 heures à l’enregistrer, Wendy nous livre une sublime ballade, très certainement ma préférée de tout l’album. Sa voix nous transperce et nous transporte. Les mélodies m’évoquent une succession de vagues, apportant avec elles leur lot d’émotions. Wendy incarne parfaitement son message et nous rappelle que tout ira mieux, quand la pluie s’arrêtera. Son interprétation est absolument exceptionnelle ; chaque mot est pesé avec une balance de précision et la délicatesse s’allie avec l’authenticité. Bien qu’elle ne soit pas créditée en tant que parolière, on peut ressentir son implication dans le processus de création. When this rain stops est un petit bijou confidentiel, presque thérapeutique, qui peut plaire au plus grand nombre.

Note : 100

Like Water

Like Water est une magnifique ballade gaga-esque. La guitare acoustique et la batterie épurée donnent une dimension pop à la chanson. Chanson qui aurait pu nous faire déverser des torrents de larmes sans ce choix d’arrangement. C’est tout le contraire au final, Wendy veut que nous séchions nos larmes. Je trouve la combinaison de la mélodie mélancolique et des instruments chauds très astucieuse. Même sans connaître les paroles, je me suis senti rassuré, en sécurité. C’est une chanson d’amour somme toute assez classique mais j’admire quand même la luminosité et l’espoir porté par les paroles. C’est une ode à l’amour comme médium de guérison. En l’écoutant, j’en perds le sens du temps, les 4 minutes 21 me paraissent presque trop courtes ; je redemande encore et encore de ce confort enivrant. Murmurée, c’est l’outro qui me pousse à saccager le bouton replay. Elle conclue et termine définitivement le titre mais laisse également un trou béant.

Note : 96

Why Can’t You Love Me ?

Why Can’t You Love Me ? est une chanson immédiate, la production harmonieuse et décontractée pose les bases d’entrée. C’est une chanson d’ambiance, sortie pile au bon moment : le printemps. J’aime beaucoup la fraicheur générale qui se dégage du titre. C’est plus facile à digérer que les deux title tracks. Les quelques notes de synthé oniriques sont l’atout charme du morceau. Le passage rappé de Wendy est très mignon et casse quelque peu la monotonie instaurée ! Dans l’ensemble c’est une chanson très agréable, parfaite pour faire un petit ménage de printemps bien qu’elle se rapproche du générique.

Note : 73

The Road

Avant de parler plus en détails de The Road, je dois dire que je trouve la transition entre elle et Why Can’t You Love Me ? plutôt violente. Adieu les papillons printaniers, bonjour le piano sinistre ! Je pense que je m’y ferais jamais et je ne peux m’empêcher de faire une petite grimace à chaque écoute de l’album. Ceci étant dit, passons à la chanson en elle même. Eh bien je n’accroche pas tellement avec la chanson. Pour moi les ballades c’est un peu jouer à pile ou face. Soit tu arrives à te connecter avec, soit tu passes à côté, ce qui est mon cas ici. Néanmoins il faut reconnaître que le refrain est divin et que la voix de Wendy y donne un sentiment nostalgique. J’ai l’impression de percevoir sa sincérité mais de ne pas réussir à m’y accrocher. La chanson fait sûrement défaut d’un poil d’authenticité par rapport aux chansons précédentes.

Note : 70

Best Friend

« C’est vraiment trop mignon », voilà ma réaction quand j’ai entendu la chanson pour la première fois. Le fait que Wendy ait demandé personnellement à Seulgi de chanter en duo avec elle fait vibrer mon âme de reveluv. Elles chantent ensemble une belle déclaration d’amitié, aux paroles simples mais touchantes. L’accompagnement au piano épuré suffit aux deux chanteuses pour montrer leur belle alchimie vocale. Leurs harmonies sont tout simplement délicieuses, semblable à une grosse cueillère de miel. Je suis néanmoins moins fan des sons de clochettes, parsemés ci et là. C’est de la féérie artificielle, celle des boules à neiges de Décembre, qui dénote avec le reste de l’album. Best Friend reste un morceau très charmant, mettant les harmonies de Wendy et Seulgi au premier plan !

Note : 68

Retrouvez mes critères de notation ici.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s