[JYP Week] Twice – Kura Kura

Rien de mieux pour lancer cette semaine dédiée à la JYPE que de parler de leur groupe phare : j’ai nommé Twice ! Il s’agira d’un format d’article plus décontracté où je m’attarderais principalement sur ce que j’aime personnellement dans chacun des titres et des albums que je vous présenterais ! Kura Kura est la dernière sortie japonaise en date du groupe. Elle s’inscrit dans la même lignée que les précédents singles japonais de Twice, si l’on oublie Fanfare.

Une chose est certaine, on retrouve le même groove dans Kura Kura que dans Better, Fake & True et Breakthough. Le groupe a réussi un établir un véritable son signature pour ses singles japonais. L’on y retrouve les mêmes enchevêtrements mélodiques et des sonorités très pop. C’est en fait très différent du Twice des débuts et et de la direction quelque peu chaotique que prend leur carrière coréenne.

C’est ce côté rafraichissant que j’aime dans Kura Kura. On est très loin de la prétention et de l’ambition de leurs précédents singles. Le groupe a un boulevard devant lui pour faire ce qu’il sait faire : de la pop bien bourrine, pas originale mais qu’on rejoue encore et encore. Le titre file sur une fine ligne tracée entre le naturel et l’artificiel. Ce double-jeu est à certains moments trop alambiqué, à l’instar des harmonies légèrement dissonnantes qui viennent perturber le train-train exubérant des cuivres. Cela fait partie des quelques bizarreries qui font que le titre ne siegera pas au sommet de ma playlist pendant des mois.

En revanche, cela fait du bien de voir que le groupe affirme son style musical et que leur carrière est gérée avec cohérence. C’est tellement reposant de pouvoir compter sur elles, au moins sur leurs sorties japonaises alors que leur style coréen est rebattu à chaque comeback.

En bref, c’est une chanson qui va à l’essentiel et qui fait tellement de bien dans toute l’agitation actuelle. Les groupes de la 3e génération et leur empreinte disparaissent peu à peu, ou cherchent une courbe sensible à suivre. Laissant la place à une 4e génération qui, à quelques exceptions près, fait pâle figure. On espère voir Twice encore quelques belles années, en groupe ou en solo.

Rendez-vous demain pour parler des deux derniers titres de NiziU !

Retrouvez mes critères de notation ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s