[Album] NCT 127 – Sticker

Après deux comebakcs tonitruants de Dream, l'escadron de combat de la SM Entertainment revient sur le devant de la scène, avec sa sous-unité NCT 127. Pour leur 3e album complet, qui plus est. Aucune nécéssité pour le groupe d'aller à l'encontre de ses standards puisque l'album est d'ores et déjà un succès commercial. Mais qu'en sera-t-il du côté des critiques ? Le groupe est connu pour son style polarisant, que l'on pourrait qualifier dans les grandes lignes de hip-hop expérimental. Sticker, n'y fait pas défaut et semble marquer une certaine rupture dans la direction musicale.

Lisa – Lalisa

Après plusieurs écoutes, dont les premières furent satisfaisantes, mon envie d'assassiner le titre n'a fait que grandir. Pour le début trop attendu de la Lisa de Blackpink, Lalisa est au mieux décevant, au pire l'embryon d'un dégoulis mégalomane. Les paroles et la composition se veulent audacieuses, pour montrer l'aura guerrière de la rappeuse.

Kwon Eunbi – Door

Aujourd'hui est un jour à marquer d'une pierre blanche. Nous entrons enfin dans l'ère post Iz*One et Eunbi est la première membre à redébuter depuis le disband. Et elle s'annonce aussi glorieuse que lorsque le groupe était encore actif. Les nouveaux girlgroups de Source Music et de Starship se dessinent au loin et Yena devrait débuter en solo prochainement. J'espère qu'elles pourront toutes s'épanouir dans leurs nouvelles activités et avec un peu de chance la transition se passera mieux qu'avec IOI.

La bataille des boygroups

Que faire... discuter de toutes les sorties du jour (ce n'est pas l'envie qui manque) en leur consacrant chacun une critique individuelle ou bien ne rien faire et succomber à la flemme qui me pend sur la tête telle une épée de Damoclès ? J'ai trouvé la solution pour vous ! Les trois autres sorties du jour vont s'engager dans un combat sanglant arbitré par moi-même. Qui de Thunderous (Stray Kids), Trigger (Verivery) et Flex (T149) ressortira vainqueure et bénéficiera d'une place confortable dans ma playlist ? Découvrons le tout de suite.

Brave Girls – After We Ride

ais pas tant de Brave Girls. Chi Mat Ba Ram a été un succès critique et populaire, confirmant que l'on pouvait compter sur elles en matière de son d'été. J'étais plutôt curieux de voir la tournure qu'allait prendre ce comeback aux allures automnales. Brave Sound nous offre la quintessence du rétro. After We Ride est parfaitement 80s et est une des meilleures créations du genre depuis son avènement début 2020.

[Album] Red Velvet – Queendom

L'heure est enfin venue pour Red Velvet de reprendre leur titre de "queens", trop longtemps laissé vacant. Rien de plus puissant que de les voir à nouveau toutes les 5 après les difficultés qu'elles ont traversé. Ceci étant dit, je ferais tout pour attirer sur Queendom autant de lumière que ce 6e mini-album mérite.

Park Jihoon – Gallery + Driving

Au programme du soir, une double review spéciale Park Jihoon ! Attaquons nous à deux de ses meilleurs titres, enfin pour Gallery c'est indéniable, et Driving n'étant pas en reste même si la chanson bénéficie de ma protection rapprochée. Aucune critique de Driving ne sera acceptée !

LOONA – Paint The Town

Les filles du mois sont cette fois-ci de retour avec Paint The Town, un titre qui pourrait bien marquer un tournant dans leur carrière et dans l'évolution du son Loona. L'ère Lee Soo Man se termine définitivement et c'est Ryan S. Jhun, un orbit notable qui prend le contrôle pour le 5e album du groupe. Puisant très largement son inspiration dans les cultures desi, il entend montrer un côté inédit du groupe avec une chanson "bollywood". Pari risqué mais est-il réussi ?

[JYP Week] Twice – Kura Kura

Rien de mieux pour lancer cette semaine dédiée à la JYPE que de parler de leur groupe phare : j'ai nommé Twice ! Il s'agira d'un format d'article plus décontracté où je m'attarderais principalement sur ce que j'aime personnellement dans chacun des titres et des albums que je vous présenterais ! Kura Kura est la dernière sortie japonaise en date du groupe. Elle s'inscrit dans la même lignée que les précédents singles japonais de Twice, si l'on oublie Fanfare.